Header Pic Header Pic
Header Pic
 
Header Pic
Header Pic  PfeilAccueil arrow ~ Scolarisation Header Pic
Header Pic

Projet de scolarisation et de remise à niveau scolaire des enfants

 

  • Check-up dentaire pour les 315 élèves de la Wits Academy


ImageEn novembre 2003, une équipe de dentistes et leurs assistants du Dental Himal Hospital de Katmandou sont venus contrôler la santé bucco-dentaire des élèves de toutes les classes et les sensibiliser à l’hygiène dentaire. Une recherche de sponsors a permis de distribuer à chacun, à titre symbolique, un tube de dentifrice et une brosse à dents.

  • Organisation d’un repas populaire à Noël en 2003


L’hiver 2003, un repas de Noël a été organisé dans la cour de l’école Wits Academy pour les enfants défavorisés du quartier de Bodnath. Notre objectif était d’organiser un événement festif pour les enfants des rues et les orphelins hébergés à l’école.

Pour ce repas, différentes entreprises nous ont sponsorisés pour réunir les produits nécessaires à la cuisine d’un repas traditionnel népalais (le Dahl Bath est composé de riz, d’une soupe de lentilles, de curry de légumes et de viande uniquement pour les grandes occasions), la location d’un sapin et l’achat de petits cadeaux. Une cinquantaine d’enfants sont venus participer aux grands jeux organisés (tyrolienne, chaise musicale, football, spectacle…) et chacun a pu manger à satiété un repas complet cuit au feu de bois par un cuisinier embauché pour la journée.

  • Remise à niveau scolaire des enfants


Suite à ce repas de Noël, des parents très modestes ont fait la démarche de venir rencontrer Monsieur Raju Lama, le directeur de l’école Wits Academy. Ils lui ont présenté leur envie de voir leurs enfants se rendre à l’école malgré leurs difficultés financières.

Encouragée par la volonté de ces parents, l’association Shakti Népal a donc relevé le défi de scolariser 17 nouveaux enfants à la rentrée scolaire de l’école Wits Academy en avril 2004. Pour favoriser l’intégration de ces enfants, l’association a créé une petite école de rattrapage, appelée la Shakti School.

Ainsi, tous les matins, pendant les 3 mois qui ont précédé la rentrée scolaire, les 17 enfants sont venus apprendre à tenir un crayon et à compter.

Les coûts financiers de cette petite école, à savoir crayons, cahiers, livres et recrutement d’une enseignante, ont été entièrement financée localement par l’organisation d’un grand repas dans un restaurant de Katmandou.

 
Header Pic
left unten right unten